Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘histoire’

Le TreMa à Namur (Belgique) présente sa nouvelle exposition « Fabuleuses histoires des bêtes et des hommes » jusqu’au 16 février 2014.

Cultura Europa a interviewé Rémy Cordonnier, responsable du fonds ancien et des archives de la Bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer.

Il est l’un des auteurs de la très belle publication qui accompagne l’exposition.

Read Full Post »

See on Scoop.itPatrimoine et Culture Wallonie-Bruxelles-Belgique-Europe

Pour la première fois, une historienne de l’art recense les œuvres et bâtiments qui ont enrichi les universités depuis 1880. Non, le campus ne se résume pas à une suite de bâtiments grisâtres et frappés par la limite d’âge. Marion Lagrange a même eu quelques surprises en entamant son inventaire du patrimoine artistique de l’université.

( un article de Catherine Dorfay, Sud Ouest, 17/10/2012)

See on www.sudouest.fr

« Démarche intelligente et qui devrait être initiée dans d’autres endroits. Avant d’entamer des procédures de classement, de rénover, cette étape m’apparaît importante. Elle ne nécessite pas pour autant des moyens colossaux ! »

Read Full Post »

See on Scoop.itPatrimoine et Culture Wallonie-Bruxelles-Belgique-Europe

François Caron est un déplacé de naissance. Huguenot né à Bruxelles avec le siècle (1600), il a grandi aux Pays-Bas. Son livre « Puissant royaume du Japon (1636) témoigne d’une remarque maîtrise littéraire.

See on www.lefigaro.fr

« Fasciné par le Japon, passionné par le dialogue entre les cultures et les religions, le personnage de François Caron me fascine déjà à la seule lecture de cette article. Il n’a pas attendu le mot « mondialisation » pour le vivre dans la découverte et le respect des cultures. Si j’aime la culture européenne, elle n’est ni unique ni la plus ancienne. Elle  redécouvre ses fondements lorsqu’elle va à la découverte des autres, lorsqu’elle ose dire qu’elle les respecte, qu’elle les apprécie et qu’elle a beaucoup à apprendre d’eux. »

Christophe Collard, président de Cultura Europa

Read Full Post »

See on Scoop.itpatrimoine et archéologie Wallonie-Bruxelles-Belgique-Europe

Après la mise en ligne des archives personnelles de Nelson Mandela. Google poursuit son entreprise de numérisation de l’histoire avec un grand H. C’est cette fois le fond de l’institut « Luce Cinecittà » qui est désormais accessible sur Youtube via une chaîne dédiée, rapporte le Guardian.

See on bigbrowser.blog.lemonde.fr

Read Full Post »

Mosa nostra, la Meuse mérovingienne

Mosa nostra, la Meuse mérovingienne de Verdun à Maastricht du 5e au 8e siècle fut à la fois le titre d’un colloque et d’une exposition réalisée à Namur en octobre 1999. L’exposition fut bilingue et itinérante (Tongres, Charleville-Mézières, Saint-Germain-en-Laye et Maastricht). Le film fut réalisé par Cultura Europa dans ce cadre.

« La Meuse prend sa source à 402 m d’altitude au pied du plateau de Langres. Elle parcours 890 km et franchit plusieurs formations géologiques. Elle parcourt la Lorraine, l’Ardenne, le Condroz et les Pays-Bas. Son cours et sa vallée constituent une des principales voies de circulation et de communication nord-sud de la Gaule romaine puis de Etats mérovingiens et carolingiens. Le documentaire présente les différentes époques historiques et archéologiques de la grande aventure de la Meuse jusqu’à la période carolingienne. »

Read Full Post »

Via Scoop.itPatrimoine et Culture Wallonie-Bruxelles-Belgique-Europe

S’adressant à tous, Panorama de l’art  est notamment un outil précieux pour les enseignants dans l’élaboration de séquences pédagogiques, les primaires pour leurs premiers pas dans l’art, les collégiens et lycéens pour préparer un exposé et les étudiants pour approfondir un cours …
Via blogdelorientation.com

Read Full Post »

Michel Pastoureau, médiéviste français

Michel Pastoureau, médiéviste français

Michel Pastoureau,historien  du moyen-âge , a rassemblé vendredi 13 janvier plus de 250 personnes lors de sa conférence à Namur.  C’est une réussite pour Jacques Toussaint, conservateur du Musée des Arts Anciens  et ses équipes qui clôturaient dimanche 15 janvier la belle exposition sur le Bleu au musée des Arts Anciens du Namurois.

Les couleurs ont une histoire et celle du bleu n’est pas banale. Si elle est aujourd’hui la couleur préférée des Occidentaux, elle était  dévalorisée dans la Rome antique. A cette époque, les yeux bleus étaient signes de dégénérescence. Les Barbares utilisaient la guède, colorant bleu, pour leurs vêtements.

Comment comprendre ce revirement ?

L’historien nous aide. Vers le XIIe siècle, certains religieux valorisent les couleurs dans la décoration des églises. La lumière vient de Dieu. Elle vient du ciel. Il est bleu. La lumière a pour couleur le bleu. La Vierge qui portait un habit sombre pour le deuil de son fils, voit son vêtement s’éclaircir jusqu’au bleu. Plutôt que d’être de deuil, il devient divin. Les rois de France qui veulent se démarquer portent un habit dont la couleur est celle de la Vierge. La volonté de distinguer d’un côté et le mimétisme de l’autre font se propager la couleur bleu. La Réforme protestante la maintiendra dans sa palette de couleurs. Exit le rouge, le jaune, le vert, … le bleu reste, il est discret.

Trop peut-être ? A force d’être consensuel, le bleu n’en est-il pas devenu aujourd’hui insipide ? Si nous aimons le romantisme d’une mer bleue, un habit bleu aide à passer inaperçu dans un groupe. L’avenir de la couleur ? Michel Pastoureau n’est pas devin mais il promet au bleu encore quelques belles années.

Christophe Collard

Read Full Post »

Older Posts »